La concrétisation du projet

En 2008 j'obtiens donc mon BPREA, l'installation est au bout des doigts.

 Je pars de nouveau 3 mois dans les Pyrénnées, mais cette fois-ci avec ma petite ânesse Bianca, et son petit Umour, pour la joindre au troupeau et la traire, elle aussi, en Montagne.

Ayant mes origines et ma famille dans le Loiret c'est donc naturellement que je suis revenue.

Je m'installe donc dans ce moulin, qui appartenait auparavant à mes grands-parents,  achété et rénové par ma mère qui souhaitait en faire un gîte et finalement c'est moi qui y pose mes valises et m'y installe avec mes premiers ânes! Eh bien ce sera donc le début des "Anes de mon moulin".

J'ai donc petit à petit constitué le troupeau avec mes ânesses ardéchoises achetées chez Camille.

Elles sont arrivées 3 par 3, mon leitmotiv étant: "doucement mais sûrement"!

Il n'était pas question de voir trop grand et surtout pas de risquer de devoir me séparer de mes filles.

Avec chacun de mes ânes j'ai prévu de faire un sacré bout de chemin! Je croise les doigts pour que notre aventure dure, dure...

En 2014, après 5 années d'activité, le moulin devient trop étroit, c'est pourquoi nous migrons à 12 kilomètres de là à "La Baudière", l'aventure continue au milieu des vastes prairies!

Ici Raïole, Kousmine et Junon, mes 3 premières arrivées de l'élevage de Camille en 2009:

2009-01-31-12-43-14-31012009338-2.jpg

 

Ajouter un commentaire